QUE PENSE MYLENE CHAVAS GARDIENNE DE BLEUETTES U 20

Coupe du Monde 2018 Foot Féminin

Le best of de Mylène Chavas, gardien de l’équipe féminine U 20 de football de France c’est l’édition de coupe du monde 2016 en Papouasie Nouvelle Guinée où elle finie la compétition médaillée d’argent et Gant d’Or Adidas, son meilleure souvenir étant le match que l’équipe de France à livré contre celle de Papouasie Nouvelle Guinée, avec le Japon qui lui a laisser la meilleur impression comme équipe lors de ce tournoi, une sortie spectaculaire de ses cages lors du match contre l’Allemagne où elle à gagné un face à face ayant pris un ballon en pleine face lui reste en mémoire comme meilleur arrêt pendant cette coupe.

Ayant été la benjamine de l’équipe des Bleuettes en Papouasie Nouvelle Guinée en 2016, Mylène Chavas aura l’opportunité de participer pour sa deuxième et dernière fois à la coupe du monde de cette catégorie comme aînée. Une chance que la Stéphanoise mesure à sa juste valeur. “Il y a deux ans, je découvrais ; là je vais devoir apporter mon expérience. Je vais donc être dans un rôle différent, mais la compétition sera elle-même différente. Ce qui m’importe, et ce que je souhaite garder en commun, c’est la confiance de mon coach”, explique-t-elle au micro de fifa.com. “Cela va être un grand événement autant pour les joueuses que pour le pays”, poursuit la gardienne. “Le fait que cela se déroule chez nous va être une pression double. Représenter le pays hôte, c’est excitant, mais il y aura forcément des attentes… On espère être à la hauteur. On va la jouer à fond, et essayer d’atteindre, cette fois la plus haute marche du podium.”Détentrice du Gant d’Or, Chavas sera l’atout numéro un des Bleuettes. Si elle se sait attendue par ses propres supporters, la pression sera également sur les adversaires. “A moi de tenir mon rang et de faire les performances qu’il faut. Je suis attendue, j’aurai des choses à montrer, mais les attaquantes adverses vont aussi avoir une pression supplémentaire. Cela s’équilibre”, affirme-t-elle.

Solide dans sa tête et sur sa ligne, la gardienne sait aussi parfaitement où trouver la motivation nécessaire pour élever son niveau. “C’est un honneur, une immense fierté de faire partie de l’équipe de France. C’est évidemment un moteur, une partie de moi”. Mais en plus de la motivation, il y a une ambition : “j’ai mis la Coupe du Monde Féminine 2019 dans un coin de ma tête. Et ce rêve, il ne pourra se concrétiser qu’avec de bonnes performances,” conclut-elle.

Raphaël Happi

Views All Time
Views All Time
189
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de