tchiroma_face_presse

Retrait de la CAN 2019: Le gouvernement camerounais ne veut pas de polémiques inutiles

A La Une CAN

C’est à travers un point de presse samedi à Yaoundé que s’est exprimé sur la question du retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun par le porte-parole du gouvernement camerounais, Issa Tchiroma.

Le ministre de la communication dans cette sortie s’est montré consterné à l’image de tout le gouvernement dit-il et du peuple camerounais, qui vit ainsi cette décision du comité exécutif de la CAF, comme non pas un camouflet mérité, plutôt comme étant une “injustice” qui n’a même pas tenue compte des “investissements colossaux” y afférents.

Issa Tchiroma, annonce par ailleurs, que le gouvernement camerounais, va “poursuivre les travaux de construction des infrastructures” et compte les livrer à “bonne date”. Un engagement qui tiendrait toujours à cœur le premier sportif national, le chef de l’Etat. 

Mais pour conjurer le sort et évité toute polémique jugée “inutile” par le Mincom, le Cameroun ne va pas de sitôt se désengager dans son action pour la promotion du football continental. Et revenant à l’histoire qui lie le Cameroun au football mondial, Issa Tchiroma a réaffirmé l’engament du Cameroun à poursuivre dans un esprit de fair-play sa collaboration avec la CAF, tout en priant que cette dernière respecte son éthique.

In extenso, le communiqué du Mincom:

“Le gouvernement de la république du Cameroun a pris connaissance avec consternation de la décision du comité exécutif de la CAF réuni à Accra le 30 novembre 2018 de retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019.

C’est une décision étonnante, qui ne rend assurément justice ni aux investissements colossaux consentis par notre pays et qui se traduisent aujourd’hui par des belles infrastructures modernes visibles de tous, ni à l’engagement déterminé du chef de l’État, et du peuple camerounais à déployer les efforts nécessaires pour abriter en 2019, une fête éclatante du football africain.

Force est de constater que notre pays a fait l’objet dès le départ dans le cadre de ce dossier, d’un traitement qui ne peut que susciter des interrogations. Face à cette injustice flagrante, le gouvernement de la république demande au Peuple camerounais de garder toute sa sérénité et de ne pas céder à la tentation des polémiques.

Le Cameroun n’a pas démérité. Il le prouvera à la face du monde en poursuivant avec la même détermination, la construction de ces belles infrastructures qui appartiennent au peuple camerounais et en les achevant à bonne date, ainsi que s’y est engagé le chef de l’État.

Il y a néanmoins lieu de souligner, que le football africain ne pourra se hisser au niveau de celui des continents plus avancés, sans le respect d’une certaine éthique.

Notre pays, qui a écrit certaines des pages le plus belles du football africain, continuera à œuvrer sans relâche, de concert avec les autres pays africains et les instance internationales du football, au développement du football de notre cher continent.”

Views All Time
Views All Time
76
Views Today
Views Today
1

Hits: 67

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de