Russie (D1): Manque de bol pour Ondoua et Anzhi face au Spartak

Il est des défaites qui sonnent comme des victoires. C’était le cas du match perdu samedi par Anzhi Machahkala (1-0, 3è journée) sur le terrain du Spartak Moscou.

Réduits à 8 contre 11 après l’heure de jeu, avec notamment un premier rouge pris dès l’entame de la seconde manche par Andrés Ponces (49è) et celui de Dmitri Belorukov (68è), Gael Ondoua et ses coéquipiers ont fini par céder à la pression à la 70è minutes (but du brésilien Zé Luis) devant le Spartak qui revenait de loin.

Le milieu de terrain camerounais entré en jeu à la deuxième période, a trouvé son club dans la souffrance, tentant de sauver les meubles.

Encore que le plan de jeu “ultra défensif” mis en place par coach Magomed n’admettait pas pour Anzhi de développer la verticalité. Anzhi Machahkala a fini la rencontre sur les rotules.

Deux tirs contre 31 pour le Spartak, dont O tir cadré. Avec seulement 17% de possession de balle. Ondoua (23ans), clairvoyant dans le “maigre” jeu offensif fourni sur les 170 passes assurées par son club aura été actif sur les un tiers.

Propre dans son rôle de sentinelle, le natif de Yaoundé ne sera impliqué que dans 2 fautes sur les 14 commises par Anzhi. Ce qui d’ailleurs lui aura permis de terminer la rencontre sans prendre le moindre carton.

Une défaite qui dans d’autres circonstances, aurait pu saper le moral des joueurs de Anzhi, que non!

“Le moral du groupe est au beau-fixe,
car nous n’avons pas baissé les bras après tout ceci, ‘‘d’après l’avis de Gael Ondoua.

 

Views All Time
Views All Time
66
Views Today
Views Today
3
Partager

Poster un Commentaire

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des