STATISQUES DES 32 CLUBS PRESENT EN COUPE DU MONDE

Les sélections des 32 pays qualifiés pour la Coupe du monde sont dorénavant toutes connues. L’occasion de s’intéresser aux caractéristiques des forces en présence. De l’équipe la plus jeune, aux clubs les plus représentés, en passant par les binationaux du Maroc, petite revue d’effectifs.

27,4 ans. C’est l’âge moyen des joueurs qui commencet à disputer la Coupe du monde. A titre comparatif, ce chiffre se situe autour de 25 ans dans les clubs des principaux championnats européens. L’expérience est donc privilégiée par les sélectionneurs au détriment de la jeunesse.

L’effectif le moins âgé est celui du Nigéria, avec une moyenne de 25 ans. Ce sont d’ailleurs les équipes membres de la Confédération africaine de football qui possèdent les plus jeunes joueurs. A l’opposé de la pyramide, la sélection la plus mûre est le Panama avec un effectif frôlant les 30 ans.

Le «bébé» australien et le «papy» égyptien

Né le 4 janvier 1999, l’Australien Daniel Arzani (19 ans) est le plus jeune joueur appelé pour cette Coupe du monde 2018. Arzani, né en Iran, a 15 jours de moins que le Français Kylian Mbappé.

Le vétéran du Mondial est né le 15 janvier 1973 et il est Egyptien. Le gardien égyptien Essam El Hadary (45 ans) s’apprête à battre le record du plus vieux joueur de l’histoire de Coupe du monde, que détient le Colombien Faryd Mondragon qui a joué à 43 ans en 2014

Manchester City « champion du monde » des clubs

La majorité des joueurs présents avec leurs sélections en Russie évoluent dans les ligues les plus riches d’Europe. Les championnats les plus représentés sont sans surprise l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et la France. Manchester City se taille la part du lion avec 16 joueurs de son effectif présents au Mondial. Il est suivi du Real Madrid, 15 joueurs. Le FC Barcelone de l’Argentin Lionel Messi affiche 14 éléments en Russie. Le PSG représente la France avec 12 joueurs, comme Tottenham. Manchester United, la Juventus, Chelsea, et le Bayern, eux, disposent de 11 joueurs qui vont disputer la Coupe du monde.

Binationaux, locaux…

Avec 61,5% de joueurs nés à l’étranger, le Maroc et le pays qualifié qui possède le plus de binationaux. La plupart des joueurs à la double nationalité sont nés en France (Benatia, Chafik, Alioui, Boutaib, Belhanda)l. Au Sénégal également, plus du tiers des 23 appelés (39,4%) ont vu le jour en France comme Kalidou Koulibaly, Alfred Ndiaye, Lamine Gassama ou Youssouf Sabaly.

La sélection croate est la preuve vivante que les footballeurs professionnels sont presque tous dans l’obligation de quitter leur pays pour gagner leur vie. 100% des sélectionnés de l’équipe croate évolue ainsi à l’étranger. A contrario, la sélection anglaise compte 100% de joueurs évoluant au pays.

Happi Raphaël à Moscou

Views All Time
Views All Time
109
Views Today
Views Today
1
Partager

Poster un Commentaire

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des