seminaire AIPS copie

SEMINAIRE AIPS A ACCRA

A La Une CAN Foot Féminin

En marge de la coupe d’Afrique des nations féminine édition 2018 au Ghana, la branche Afrique de l’AIPS (association internationale de la presse sportive) que dirige le journaliste nigérian Mitchell Obi en accord avec l’association des journalistes sportifs du Ghana invite toute la presse sportive présente au Ghana pour cette CAN féminine à un séminaire sur le thème « l’éthique et le journalisme sportif ».

Le panel fort constitué du secrétaire général adjoint de la CAF Antony Baffoé, du directeur de la communication du ministère ghanéen des sports, et certains membres de la communication de la CAF, aux côtés du président de l’association des journalistes sportifs du Ghana.

Dans les propos liminaires du directeur de la communication du ministère des sports remplaçant le ministre des sports empêché, il adresse son souhait de bienvenue à tous ceux qui ont utilisés de leur précieux temps pour participer à cette rencontre, et transmet par l’occasion la reconnaissance de tout le gouvernement ghanéen à tous ceux qui ont effectués le déplacement sur le sol ghanéen pour l’événement de la CAN féminine Ghana 2018 et souhaite un très bon séjour dans cette terre accueillante et espère que ce séminaire renforcera au mieux les capacités des journalistes africains à la couverture des événements sportifs réservés aux femmes. Car il remarque entre autres la moindre considération à l’égard du sport féminin en général et du football féminin en particulier, mais note les progrès notables qui sont fait dans l’amélioration des conditions régissant ce domaine. Demande aux acteurs de sports de ne ménager aucun effort pour le soutient du sport au féminin.

La trésorière de l’association des journalistes sportifs du Ghana Roseline nous entretient sur le vécu et l’évolution dans le cadre du journalisme féminin en Afrique, fait ressortir certaines discriminations dont elles sont victimes, et demande aux jeunes filles journalistes de toujours avoir  la tête froide dans l’exercice de leur fonction et le résultat du travail donnera la place qu’elles méritent.

Un documentaire vidéo produit par Aïcha Falone du Nigéria (rappelée en dernière minute pour urgence relative à la CAN) relate un historique de certaines journalistes féminins qui ont marquées leur passage dans certains pays africains.

Le dernier panel est animé par le président de la branche Afrique de l’AIPS sur le journalisme et l’éthique, les uns et les autres sont édifiés sur les fondamentaux du respect stricte de l’éthique dans le traitement de l’information, car la sincérité, l’honnêteté doivent être le maître mot de production d’un papier. 

Les participants sont restés sur leur faim, car la pertinence et la perspicacité des panélistes ont été abrégé par le facteur temps.

Raphaël Happi à Accra

Views All Time
Views All Time
68
Views Today
Views Today
1

Hits: 37

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de