Étiquette : Angers

Prix Marc Vivien Foé 2018 : Karl Toko Ekambi sacré !

L’attaquant camerounais du SCO d’Angers a été désigné ce lundi 14 mai meilleur joueur africain de Ligue 1. Il est le premier camerounais à remporter cette récompense depuis sa création en 2009.

Enfin un Camerounais peut savourer le Prix Marc-Vivien Foé, une distinction récompensant chaque année le meilleur joueur africain de Ligue 1 française. L’initiative des médias français Rfi et France 24, créée en 2009, a porté aux nues Karl Toko-Ekambi, qui devient le premier camerounais qui se hisse sur le podium. L’attaquant angevin a devancé le Tunisien Wahbi Khazri (Rennes) et le Burkinabè Bertrand Traoré, ses colistiers en finale.

Le Camerounais a obtenu la faveur des votes d’un jury de 68 spécialistes, et récolte 264 points, soit 99 points de plus que le Tunisien, son poursuivant immédiat. Toko, grand favori de ce concours, a connu la plus belle saison de sa carrière sous les couleurs angevines, avec 17 réalisations en 36 matchs disputés, qui le place huitième au tableau des buteurs de Ligue 1. Ces statistiques ont nettement contribué au maintien de son équipe en Ligue 1, et les Scoïstes peuvent lui en être reconnaissants.

Il est le premier joueur du club qui s’adjuge cette récompense, rebaptisée en 2011 Prix Marc-Vivien Foé, en hommage au milieu camerounais décédé au cours d’un match de Coupe des confédérations en 2003. Il convient de préciser également que le jury de ce prix a placé André Zambo Anguissa au 5e rang.

Prix Marc Vivien Foé 2018 : Toko Ekambi dans le trio final

L’attaquant angevin reste en course avec le burkinabè Bertrand Traoré (Lyon) et le Tunisien Whabi Khazri (Rennes).

Les médias français, Rfi et France 24, fondateurs du Prix Marc Vivien Foé récompensant le meilleur footballeur africain de Ligue 1, ont dévoilé vendredi la liste des finalistes. Sur le panel des treize nominés révélés le mois dernier, il n’en reste que trois, en l’occurrence le Tunisien Whabi Khazri (Stade Rennais), le Camerounais Karl Toko Ekambi (SCO Angers) et le Burkinabè Bertrand Traoré (Olympique Lyonnais).

L’attaquant camerounais a laissé à quai son compatriote Franck Zambo Anguissa, qui faisait également partie des présélectionnés au départ. Et Karl Toko Ekambi est le meilleur pari camerounais dans cette course, fort d’une saison exceptionnelle avec le SCO, la plus prolifique de sa carrière. Meilleur buteur du club et septième au classement général des buteurs de Ligue 1 avec 17 réalisations, il a, grâce à ses prouesses, extirpé les Angevins de la zone rouge, et est en passe de leur garantir le maintien au terme de la saison.

Ces statistiques font de Toko le super favori de ce trio, et il pourrait devenir, le 14 mai prochain, jour de dévoilement du grand vainqueur, le premier camerounais à obtenir cette récompense qui n’a pas encore porté un des nôtres aux nues depuis sa création en 2009. Nicolas Nkoulou, Henri Bedimo ou Benjamin Moukandjo ont cependant figuré dans le trio final lors des éditions précédentes.