Vitalor Ligue 1 : L’AS Police n’y arrivent toujours pas !

Ligue Pro 1

C’est déjà quatre journées écoulées en Vitalor Ligue 1. Les statistiques sont bonnes pour certains clubs à l’image de Ayema, Buffles du Borgou ou même Avrankou Omnisports. Avec des résultats mitigés, l’Association Sportive Police (AS Police) stagne en bas de classement. Quatre matchs, quatre défaites, zéro point, c’est ce qu’on peut retenir du début d’exercice du club de la Police Nationale.

Pour le compte de la première journée du championnat d’élite béninois, les poulains d’Emile Enassouan ont trébuché d’entrée face à l’actuel leader ; Ayema. À Missérété, les policiers ont été défaits sur la plus petite des marques 1-0. À la deuxième journée contre ASOS à Cotonou 2, scénario presque semblable pour les coéquipiers d’Adam Wahidi. Antonin Oussou 42′ et Zoulkifouli Salami 92′ punissent à nouveau l’AS Police pourtant dominatrice. En déplacement à Dangbo pour la troisième journée, les policiers rentrent une fois encore bredouille. Opposé à l’Association Sportive de la Vallée de l’Ouémé (ASVO), l’AS Police encaisse un but crucial et ne gagne le moindre point sur neuf possible. Et là où le bat blesse, le double champion du Bénin avec ASPAC Émile Enassouan et sa troupe vont prendre cher à Avrankou face à Avrankou Omnisports. Sur un score fleuve 0-4, la formation de Mananan Alassane coule une fois encore à domicile au stade René Pleven de Cotonou. Le club est provisoirement dernier du championnat de première division béninoise.

La situation est ahurissante dans les vestiaires des policiers. Portant amenée par l’un des meilleurs techniciens du Bénin, Émile Enassouan et ses poulains traversent une mauvaise passe. Il urge de faire les ajustements nécessaires afin de sortir la tête de l’eau. Pour un début, le bilan est exécrable mais les prochaines journées peuvent s’avérer meilleurs pour le club. Déjà, la cinquième journée, AS Police reçoit l’ASPAC.

Views All Time
Views All Time
46
Views Today
Views Today
1

Hits: 22

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de