Voeux du Synafoc: Njitap «Nous allons mettre les footballeurs en valeur…»

A la Une CAN Les Instances nationales Ligues Pro

Le Président National du SYNAFOC, Gérémie Njitap Dans son traditionnel message de début de saison, le Président National du SYNAFOC, Gérémie Njitap dresse le bilan de l’année 2017 et présente les perspectives 2018 de l’institution syndicale dont il a la charge. Un bilan 2017 assez positif, ainsi qu’une année 2018 pleine de challenges et de défis à relever. L’intégralité du message de Gérémie Njitap…

Footballeuses et footballeurs, chers camarades syndiqués,

2017 qui vient de s’achever a été une année transitoire pour le Syndicat National des Footballeurs Camerounais en ceci que mon équipe et moi prenions nouvellement les commandes du navire. Il nous fallait donc stabiliser la maison en préservant les acquis, mais aussi, jeter les jalons d’une nouvelle dynamique. Il faut dire que malgré les difficultés rencontrées et l’immensité de la tâche, ces deux objectifs majeurs ont été largement atteints.

Au plan administratif, le SYNAFOC a régulièrement rempli tous ses engagements vis-à-vis de son personnel, de la FIFPro et de tous ses partenaires nationaux et internationaux.

Pour ce qui est de la défense des droits et intérêts des footballeuses et footballeurs, notre service juridique a – comme par le passé – à chaque fois qu’il était sollicité apporté l’assistance et l’accompagnement nécessaires à nos syndiqués. Nous avons reçu un total de 53 plaintes de joueurs, donc 42 provenant des joueurs locaux et 11 des joueurs évoluant à l’étranger.

Ces chiffres indiquent clairement que les conditions de vie et de travail des footballeuses et footballeurs évoluant au pays sont loin d’être reluisantes. Nous nous devons – tous ensemble – d’œuvrer pour inverser cette tendance. Cela passe par une meilleure appropriation de la culture syndicale et une plus grande solidarité entre les footballeuses et footballeurs camerounais.

Dans le cadre des actions visant à améliorer la condition du footballeur, le SYNAFOC a au cours des mois de mai et de juin, procédé à la distribution des godasses aux footballeurs de MTN Elite One.

Par ailleurs, nous avons régulièrement organisé le challenge « Joueur du Mois SYNAFOC » en Elite One et Two.

Au chapitre des adhésions, le SYNAFOC a enregistré environ 600 nouveaux syndiqués. Ces nouveaux sont majoritairement issus des championnats MTN Elite One et MTN Elite Two. Ce nombre est encourageant et dénote de l’intérêt de plus en plus grandissant que nos footballeurs et footballeuses accordent au SYNAFOC. Toutefois, nous ne seront satisfaits que lorsque nous aurons atteint un taux d’adhésion de 100 % dans nos championnats d’élite.  

 

Au plan politique, nous avons fait mieux que conserver tous les postes occupés sur la scène internationale par le défunt David Mayebi. C’est ainsi que ma modeste personne a tour à tour été élue : membre du Board et Président de la FIFPro Division Afrique, membre du Board monde et premier africain, vice-président de la FIFPro.

Nous avons également été nommé membre au sein de la Commission Technique et de Développement de la CAF. Au niveau national, nous avons été nommé vice-président de la Commission Compétition au sein du Comité Local d’Organisation de la CAN 2019. Toutes ces élections et autres nominations illustrent si besoin en était encore le degré de confiance, de sympathie et de respect que le SYNAFOC bénéficie tant au niveau national qu’international.

Au plan purement sportif, l’année 2017 a été quelque peu mitigée. L’année a débuté en trompe avec le brillant et éclatant sacre des Lions Indomptables à la CAN au Gabon. Un triomphe qui a redonné du sourire au peuple camerounais tout en ravivant la fierté et l’orgueil national. Malheureusement, la suite a été moins bonne avec l’échec en juin à la Coupe des Confédérations, la non-qualification pour le mondial 2018 et l’échec de nos clubs sur la scène continentale.

Toutefois, la CAN gagnée à Libreville a démontré à nouveau que le Cameroun a du talent à revendre et qu’avec une organisation professionnelle, nous pourrons rivaliser d’égal à égal avec les meilleures nations de football du monde.

Footballeuses et footballeurs camerounais,

Ayant débuté l’année 2017 dans la joie grâce notamment au cinquième titre de champion d’Afrique remporté par les Lions Indomptables en février au Gabon, nous avons fini l’année dans la douleur et la tristesse.

En effet, le 10 décembre dernier, la mort a une nouvelle fois frappé le SYNAFOC en nous enlevant notre 1er Vice-président, Benjamin Massing. Le SYNAFOC par ma voix tient à dire un Grand MERCI à toute la famille du football camerounais pour l’hommage rendu à « Benjo » tout au long de ses obsèques.

Ceci étant, nous vous invitons à avoir une pensée pieuse pour cet illustre syndicaliste décédé des suites de mort subite, ainsi que pour toutes les autres personnalités de notre football décédées en 2017, nous pensons notamment aux coaches Léonard Nseke, Adolphe Eké pour ne citer que ceux-là.

Chers camarades syndiqués,

Voici une nouvelle année qui s’ouvre devant nous avec de nouveaux challenges et défis à relever. En effet, au cours des 12 prochains mois, nous devons poursuivre certains chantiers engagés l’année dernière. Ainsi, le renforcement de la défense des droits et intérêts des footballeuses et footballeurs camerounais sera notre principale préoccupation. Nous allons user de tout notre entregent et mettre à contribution tous nos partenaires – nationaux et internationaux – pour trouver des solutions efficaces et efficientes aux problèmes que vous rencontrez au quotidien dans l’exercice de votre métier.

Nous allons multiplier les campagnes de sensibilisation et de formation à l’intention des joueuses et joueurs. Lesdites campagnes s’étendront également aux dirigeants de clubs. Le Challenge « Joueur du Mois » connaitra quelques innovations pour une plus grande émulation. Ce challenge sera couronné en fin d’année par une grande cérémonie de récompense des meilleurs acteurs de la saison dénommée : « Trophées SYNAFOC ».

Nous allons redynamiser notre communication à travers une présence plus importante dans les médias classiques, ainsi que dans les réseaux sociaux.

Par ailleurs, nous allons relancer la publication de notre magasine. Tout ceci nous permettra de vulgariser notre action syndicale, mais aussi et surtout, de magnifier vos performances et de mettre les acteurs principaux que vous êtes en valeur.

Ainsi, nous plaçons donc l’année 2018 sous le signe de la consolidation des acquis, la poursuite du renforcement de la défense des droits de nos syndiqués et, la valorisation des footballeuses et footballeurs camerounais.

Ceci dit, je ne saurai terminer sans vous présenter nos vœux les meilleurs pour 2018.

Que 2018 soit une année de belles et grandes victoires pour tous les footballeuses et footballeurs camerounais en général et pour nos syndiqués en particulier.

Que le Seigneur vous accorde à vous et à vos familles : santé, bonheur, succès, réussite, progrès et prospérité.

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous !

Le Président National du SYNAFOC, Gérémie Sorèle Njitap
Yaoundé, le 21.02.2018

Views All Time
Views All Time
150
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de