Intersaison: Un comité de redressement à Dynamo de Douala

Le congrès du club mythique de Nkongmondo « Peuple » s’est tenu ce samedi au Quartier populaire de la cité-sic à Douala.

La grande décision du jour est sans doute la désignation du Juriste et amoureux de foot Jean Louis Bateki à la tête du comité devant « Redresser la barque des Bon ba djob » engluée dans les guerres fratricide depuis au moins deux décennies.

Le ton des travaux était à l’apaisement. L’appel à la remobilisation et quelques résolutions « ronflantes » comme d’habitude, avec notamment l’appel aux contributions financières et à la logistique pour soutenir l’équipe se sont fait entendre. Ainsi qu’un discours pour le rassembler et l’union de toutes forces vives.

Les acteurs présents, notamment la grande élite footballistique « bassa », sympathisants et surtout le panel des anciens présidents des « Jaune et Noir » au rang des quels Hervé Emmanuel Nkom, l’un des patriarches du club, ou encore Emmanuel Loga avec qui le club avait connu ses dernières heures de gloire et Joseph Antoine Bell l’ex portier légendaire des Lions, a tenu à marquer les esprits et à se démarquer de tout ce qui avait été fait jusqu’ici pour sortir des ornières la Dynamo Football club de Douala.

L’équipe avait été confiée à Isaac Sinkot presqu’à la en mi saison dernière, ancien du joueur de la maison au lendemain de la démission de la présidente d’alors Dame Mouaha Dikongue plus connu sous le nom de « Dinaly ».

L’ex Lion Indomptable a mené les troupes jusqu’en fin de championnat en Elite Two. La Dynamo, a frôlé, à deux matchs la possibilité de monter en Elite One. Mais son destin dépendait de ses adversaires directs, leaders qui ne lui auront pas donné la possibilité de revenir au-devant de la scène en première division pour la saison qui va débuter bientôt.

Une nouvelle ère attendue…

Une nouvelle orientation est donc attendue du nouveau comité de redressement pour pourvoir l’équipe non seulement de moyens financiers capables d’apporter la sérénité dans la gestion et l’atteinte des objectifs, mais aussi pour espérer faire un bon championnat et jouer en fin de saison la montée.

Le premier chantier auquel va s’attaquer est la restructuration administrative de la Dynamo. Et le second est la mise sur pieds d’une direction technique capable de mener « Peuple » vers la première division.

En attendant la reprise « officielle » des entrainements et la nomination d’un autre entraineur, parions sur le fait que Dynamo ne va pas connaitre de moments troubles dans les jours à venir. Jean Louis Bateki dans sa mission sera accompagné de Bozo et d’André-Parfait (à surveiller cependant)…

Views All Time
Views All Time
49
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des