Dynamo de Douala : Un congrès pour rien?

24h à peine la tenue des assises du congrès «  du redressement » de la Dynamo Football Club de Douala, dans la demeure de Hervé Emmanuel Nkom au quartier Cité-sic, Isaac Sinkot, président intérimaire « démis » de ses fonctions samedi est sortie de son mutisme pour contre-attaquer.

D’après la quintessence du « communiqué sportif » rendu publique par l’ancien Lion Indomptable, qui présiderait toujours aux destinés du club de Nkongmondo. Hervé Emmanuel Nkom «n’a pas qualité à convoquer quelques réunions que ce soit dudit club.»

Isaac Gilbert Sinkot a signé ce communiqué en tant que « président général de la Dynamo de Douala ». Dans sa communication adressée au public national et international, aux sympathisants et joueurs du club, avec ampliation aux médias, Sinkot tire toutes les conséquences de droits en mentionnant de manière formelle, le caractère illégal des travaux menés samedi au nom de la Dynamo par Nkom et scie.

Par conséquent: « Le pseudo congrès/assemblée générale qu’il (Ndlr ; H.E. Nkom) a organisé dans son domicile à la cité-sic le samedi 06 janvier 2018 ne relève que de ses basses manœuvres à déstabiliser  le club. » conclut-il !

Dynamo et ses vieux démons

Dynamo de Douala n’a définitivement pas pansé ses plaies béantes. Deux décennies plus tard, les démons de la division semblent impossibles à juguler. Pourtant, on aurait cru le contraire au lendemain de la démission sur fond de polémique de « Dinaly » la saison dernière et « l’octroie » de la présidence lors du Congrès de Ndogbong  à Isaac Sinkot par le « comité de sages » sous la houlette de…Hervé Emmanuel Nkom, qu’il fustige aujourd’hui.

En 1an, que s’est-il passé, pour que Sinkot, « créature » du Comité des sages, échappe à tout contrôle de ses créateurs ? Hier convié auxdits travaux, le membre (Sinkot) influent du Synafoc, n’aurait pas donné suite à la « convocation » à lui adressé par ses pairs : Emmanuel Loga, et Nkom…

Rappelons que samedi, au cours de ce « congrès », le juriste Jean Louis Bateki a reçu un mandat d’un an, avec pour mission de « Redresser la Dynamo ». Et conduire l’équipe du « Peuple » à se doter d’une nouvelle orientation managériale pouvant aboutir à l’élection d’un président général dans les 1an à venir. Il devra peut-être attendre encore un bon moment…

Views All Time
Views All Time
88
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des