Portugal : Encore un but clé de Vincent Aboubakar ce dimanche

Vincent Aboubakar a permis à son équipe le FC Porto menée  quasiment jusqu’à l’heure de jeu de revenir à la 57è à (1-1) avant de l’emporter (4-2) contre le Victoria Guimarães dimanche au Stade du Dragon.

Pour le compte de la 17è journée en LigaNos, l’attaquant camerounais, a marqué son 14è but de la saison en 17 matchs de championnat lors de ce succès par césarienne des Dragons à domicile.

Porto s’est fait peur tout seul sur ces propres installations (stade du Dragon) lors de cette réception de Victoria Guimarães. Leader provisoire avant la 17è journée (42points) Vincent Aboubakar et ses coéquipiers n’avaient pas droit à l’erreur s’ils voulaient repasser devant le Sporting Portugal, qui avait joué plutôt et gagné sa rencontre.

Très tôt dans la partie, Porto s’est fait cueillir par un but (Raphinha) des visiteurs. Durant 45minutes, Aboubakar et ses compères du front de l’attaque très africanisée de Porto, notamment l’international malien Moussa Marega et l’algérien Yacine Brahimi, sont en manque d’inspiration. Malgré la dizaine d’occasions nette de buts qu’ils vont se créer,  aucune n’ira se loger au fond des filets de Guimarães.

Toutes les offensives de Porto lors de la première mi-temps sont restées fébriles voire stéréotypées. A l’image de la tête à la 40è minute décroisée au premier poteau de l’ancien avant-centre de Coton Sport de Garoua. Elle sera finalement détournée dans un geste reflexe magistral par le portier brésilien de Guimarães.

Pour leur premier match de championnat en 2018, Porto ne rassurait pas.

De retour des vestiaires, la seconde manche a commencé timidement. Porto comme avant la pause, était dans la moitié de terrain de Guimarães. Qui acculé procédait par des contres favorables (éclair) sur le couloir gauche où se trouvaient entre autre l’ivoirien Junior Tallo et le deuxième buteur de Victoria Guimarães ce dimanche Heldon (88è).

Un brin de folie va s’emparer des joueurs de Porto quand Aboubakar sur une reprise somptueuse du droit remet les compteurs à zéro entre les deux clubs. Brahimi, devient intraitable et increvable. Il multiplie les offensive sur son côté gauche. Bien soutenu par Marega et Aboubakar.

Ses efforts seront payant 5 minutes après la réduction du score par le camerounais. Dans un slalom solitaire l’attaquant algérien va mystifier la défense de Guimarães et donner l’avantage à son équipe. A sa suite Moussa Marega va participer au festival et parachever la belle (finalement) soirée de Porto en inscrivant un doublé 79è  et 83è.

Views All Time
Views All Time
45
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des