Stade d’Olembé: La pose des préfabriqués a commencé

Les blocs de béton préfabriqués en Europe arrivés au port de Douala la semaine passée, pour la construction du méga complexe sportif d’Olombé à quelques encablures de Yaoundé sont progressivement en train d’être posés.

 L’ossature qui dessine les contours de ce futur édifice aux standards internationaux voués aux sports, prend corps. Et les contours du futur stade sensé être livré au mois de septembre 2018 stade sortent peu à peu de terre.

Jeudi les inspecteurs de la CAF vont débuter leur périple pour évaluer des infrastructures du Cameroun qui devront servir lors de la CAN 2019.  Le stade éponyme du complexe « Paul Biya » d’Olembé est la première étape de cette visite très attendue de l’instance faitière du football continental ce 13 janvier.

Le coût total de ce complexe couvert, d’une capacité de 60 000 places est de 163 milliards de francs Cfa, et s’étend sur des centaines d’hectares. Il sera pourvu des infrastructures annexes donc certaines ne seront prêtes qu’après la CAN 2019. Par contre, la Piste d’athlétisme, le Parkings et le Stade annexe seront livrés en même temps que le stade.

L’implication de la diplomatie italienne

Pour la petite histoire, la construction de ce stade à peine 10% en mi-juillet 2017 a longtemps fait les choux gras de la presse nationale et internationale. Une situation qui obligé l’an dernier, l’ambassade d’Italie et la société Piccini à faire une sortie médiatique très courue.

SE Samuela Isopi, alors ambassadeur d’Italie au Cameroun à l’époque, messieurs Eloy Suarez, Marc Debandt et Gabriel Ngaha respectivement architecte, Directeur et chargé de mission du projet avaient entretenu les hommes de médias le 17 juillet 2017 les raisons du retard pris dans la réalisation des travaux, le timing et les solutions envisagées pour combler le gap, temps-logistique qui taraudait tous les esprits.

L’alternative trouvé par Piccini était simple, mais complexe dans la tête des camerounais. Le stade du complexe sportif devait normalement être prêt lors de la visite de la CAF en Septembre 2018, or cette visite c’est pour ce jeudi.

La majorité des matériaux qui seront utilisés sont préfabriqués dans les usines italiennes, ce qui a été le cas. Le matériel qui viendra d’Italie n’est pas du provisoire ou du plastique, c’est du béton armé, des coffrages métalliques. Chose qui a été vérifiée.

Espérons juste qu’à l’état actuel de l’implantation des préfabriqués, le taux de réalisation des travaux de ce gigantesque chantier sportif trouve satisfaction aux yeux du cabinet allemand, Roland Berger qui assure l’inspection au nom de la CAF.

Views All Time
Views All Time
229
Views Today
Views Today
5

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des