UMS : Fin de la tergiversation ?

Certains médias annoncent pour ce jeudi la présentation officielle de Roger Constantin Bep comme nouvel entraineur d’UMS de Loum. Le club de Pierre Kwemo traverse une zone de turbulence depuis le début de la saison passée.

Depuis l’acquisition de son titre de champion du Cameroun en 2016, UMS, le club de la bourgade de Loum passe par un chemin de croix sans précédent. Pourtant, UMS  est régulier sur la scène nationale. Le club est même malheureux finaliste de la coupe du Cameroun 2017.

En 4 saisons, le club phare actuel du département du Moungo a déjà joué deux fois la coupe du Cameroun, qu’il n’a gagné qu’une fois finalement. UMS a remporté une fois aussi  le championnat de première division, c’était lors de la saison 2015-2016.

Sur le plan continental, les deux dernières saisons le club a été africain. Mais avec des résultats à la limite de la politesse, décevants. Aucune victoire, avec comme conséquence une élimination prématurée dans ces compétitions interclubs (champions league et la coupe de la confédération CAF)

Pierre Kwemo, considéré comme homme de poigne légendaire, ambitieux et objectif (selon sa vision) est aussi un homme parfois colérique. Son attitude a fini par déteindre sur les performances de son club. Au point où, l’équipe, a du mal à se dénicher un entraineur, pour assurer la pérennité du projet.

Crise d’entraineur et désillusion des joueurs

Parfois en guerre ouverte en plein saison avec son staff technique, le principal dirigeant d’UMS a fini la saison écoulée avec 4 entraineurs différents. Bonaventure Djonkep, qui avait commencé la saison et procédé au recrutement, était parti sous les feux de critiques acerbes de son employeur malgré ses bonnes prestations.

Le club avait alors plongé dans une crise quasi permanente (résultats et guerre de tranchée entre joueurs et dirigeants). Loum  vers la fin de la phase aller, avait perdu de nombreux points en championnat. Le banc de touche du club était lui aussi devenu instable et miné.

Avec des joueurs fatigués de l’austérité subite affichée par leur président. Et comme un malheur ne vient jamais seul, le 26 octobre, au le coach adjoint d’Ums de Loum, Ngassam Jean Ville est parti rejoindre dans l’au-delà, Adolph Ekeh un autre ancien entraineur du club qui avait donné son premier championnat à Loum la saison précédente.

Le staff « transitoire » a permis au club de se maintenir est en terminant plutôt de manière honorable la saison avec 47 points au compteur, 7è au classement général. En bonus, le club a été finaliste de la coupe du Cameroun…

Ce qui nous dire, que si d’aventure, la signature au poste d’entraineur de l’ancien technicien de Lion Blessé Fotouni Roger Constantin Bep est confirmé ce jour, UMS serait en voie de se reconstruire progressivement. Même si au demeurant, ces joueurs cadres pour la plupart sont allés chercher fortune ailleurs.

Views All Time
Views All Time
57
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des