Zorya Luhansk : Gaël Ondoua portera le N° 17

Arrivé mardi à Zaporozhye pour commencer le stage de l’intersaison avec son nouveau club Ukrainien, le jeune milieu de terrain camerounais de Zorya a pris un dossard qu’il affectionne particulièrement.  

Ondoua (23ans), a pris son dossard fétiche qui est le numéro 17. Un chiffre qui n’est pas sans rappeler le grand Marc Vivien Foe un monstre lui aussi du milieu de terrain qui a fait les beaux jours de plusieurs équipes en Europe et de la sélection des Lions Indomptables du Cameroun (1994-2003).

Pour l’entame de la compétition en 2018 sur le plan national, Zorya s’est attaché les services de Gaël Ondoua en fin d’année 2017. Le joueur formé au Lokomotiv Moscou s’est engagé sur deux saisons avec la formation de Luhansk.

Le retour au travail

Zorya a débuté mardi son stage d’entrainement à domicile. En attendant le retour de ses brésiliens. Le coach Yuri Vernydub s’est satisfait de la présence de Gael Ondoua dans son effectif. Celui qu’il nomme la « Forteresse Ondoua» devrait combler les attentes de son équipe, qui avait besoin d’un renfort de qualité dans l’entrejeu.

Polyvalent, Gael Ondoua présente des qualités de jeu capable d’être utilisées à tous les postes au milieu de terrain. Yuri Vernydub, le sait, et compte bien en profiter lors des deux stages d’environ 13 jours à l’étranger, ponctués de matchs amicaux.

En Turquie Gaël aura la possibilité de mettre son talent déjà au service de l’équipe lors de la confrontation à Iviv en deuxième partie du stage de Zorya qui débute à Antalya le 15 janvier.

Pour ce stage, l’entraineur en chef de Zorya compte sur les 29 joueurs de son effectif. Gaël Ondoua est au centre de toutes les attentions. Du aussi au fait qu’il n’a pris part à la première séance d’entrainement.

Il n’aura rien manqué en s’alignant le jour suivant avec le reste du groupe. Jusqu’au 14, a prévenu Yuri Vernydub : « nous allons travailler en mode timing serré. Le travail ne sera pas difficile, on va s’entraîner. Il y aura plus de cours, d’éducation qu’autre chose. Nous n’oublierons pas de travailler avec la balle, et de travailler en salle avec des machines. »

Un programme, que connaît bien Gaël Ondoua, pour l’avoir appliqué durant des semaines dans son planning personnalisé avec le préparateur physique du Lokomotiv Moscou, en attendant le retour à l’entrainement de Zorya.

Views All Time
Views All Time
66
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des