New Star : Les retardataires pressent le pas

En début de semaine, seule une dizaine de joueurs avaient répondu présents à la première séance d’entrainement de New Star en 2018.

Depuis 48h, la quasi-totalité de l’effectif du Coach Wamba a rejoint les rangs pour amorcer la préparation de la prochaine saison. New Star comme la plupart des clubs de Douala n’a pas ses propres installations.

Pour assurer les entrainements, le club de la capitale économique jusqu’ici alterne les séances. Tantôt sur le gazon synthétique de la cuvette de Bependa, parfois et ça risque être le cas sur la terre battue du stade « annexe », qui sert aussi de stationnement permanent aux camion-citerne, mototaxis et surtout aux vendeurs ambulants.

C’est dans cette ambiance particulière, que le détenteur de la coupe du Cameroun 2017 se prépare pour son entrée en compétitions nationales et internationales dans quelques jours seulement.

Nouck Minka, en bon capitaine menait le peloton lors de la course d’ensemble. Lors des ateliers on n’a observé jeudi la présence de plusieurs cadres que la rumeur annonçait en froid, ou partis vers des horizons meilleurs à l’instar du milieu de terrain Patrick Michel Nack Balokog.

La préparation physique en question…

Les séances s’enchainent, les ateliers se multiplient. Et l’accent est mis plus sur la préparation physique (athlétique). Course, abdominaux, flexion et pompes sont aux programme en ce début de rentrée de classes à New Star.

Or d’après Narcisse Tinkeu préparateur de l’équipe nationale A’, la période de l’intersaison est délicate : « Logiquement c’est la période où, le footballeur pro doit être soumis à un travail d’entretien ».

Le staff technique de New Star recherche certainement de la robustesse dans les corps de ces athlètes souvent mal entretenus.  On n’a vu Cédric Djengoué, essoufflé, debout observant les mouvements des corps de ses coéquipiers au « travail » à un moment.

Narcisse Tinkeu nous rappelle qu’en championnat pro la préparation physique est axée sur trois volets : « la performance, la prophylaxie et la ré-athlétisation. La performance est d’abord l’objectif opérationnel d’une équipe. »

Dès lors, en fonction de la période de la saison (préparation, précompétitive ou compétition) : « en accord avec tout le staff, le pp élabore une planification en tenant compte des objectifs de la saison, objectifs collectifs, objectifs de groupe et sous-groupe et objectifs individuels. Dans cette planification, bien sûr que tous les facteurs athlétiques sont intégrées (endurance, force, vitesse, souplesse…) de même que les périodes et les moyens de récupération doivent/peuvent bien être indiqués, » rajoute-il.

Espérons donc que les techniciens chevronnés assis sur le banc de touche des nouvelles étoiles de Douala savent ce qu’ils recherchent.

Du reste, New Star dispute son premier match d’évaluation ce vendredi en matinée au stade de la Cité-Cicam. L’adversaire du jour est Avion FC du Nkam, club de deuxième division (Elite Two).

Views All Time
Views All Time
64
Views Today
Views Today
1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des