Coupe CAF : New Star est loin d’être qualifié

A Limbe ce samedi, New Star de Douala a pris une option (2-1) sur Niefang Mongomo pour la qualification aux groupes de la coupe de la confédération 2018.

Dans leur « antre » du Ngueme Stadium de Limbe, les nouvelles étoiles de Douala ont accouché par césarienne. Dans ce match aller du tour préliminaire de la Coupe CAF, les hommes de Faustin Ndomkeu ont longtemps dominé la partie avant de trouver l’ouverture.

Deux buts de l’attaquant Junior Ngongang dossard N°11 (37è et 83è) ont donné un avantage au score au représentant camerounais. Le club de la capitale économique, a pourtant durant une demi-heure de jeu, pris la rencontre à son compte.

Le double buteur Ngongang, s’est d’ailleurs signalé dès la 3è minute. Sur une action enclenchée sur le flanc droit de la défense guinéenne par Ulrich Lobe. Le centre anodin, à ras du sol va surprendre le portier Achille Pensy (camerounais) de Niefang, qui va le relâcher. Ngongang va surgir, frapper, son cuir sera repoussé. Kouoh Bile plus vif, mais lent su l’action va écraser la main du gardien.

Cette chaude alerte des premières minutes va voir la domination des joueurs camerounais s’étendre jusqu’à la 30è minute, et le réveil des visiteurs. Le maigre public, acquis à la cause du club de Mongomo, peut enfin exulter quand sur quelques attaques bien placées, la défense de New Star se fait « avaler » par le jeu en une touche de Niefang.

Kone Soumaila mène la révolte du coté guinéen. Mais il sera vite refroidi dans ses ardeurs, quand intervient la première réalisation camerounaise à la 37è minute. La reprise de l’extérieur du pied droit de Ngongang ne laissera aucune chance à Pensy.

Loin toutefois de baisser les bras, Niefang, multiplie les contre-offensives dans le camp de New Star. Obligeant les joueurs de Michel Wamba, à se regrouper parfois devant leur charnière centrale.  Une occasion à la 44è, a même obligé le dernier rempart camerounais Yacoubou Ekono, à faire un arrêt réflexe avant de rejoindre les vestiaires avec ses coéquipiers.

Pour la seconde manche, New star va effectuer deux remplacements. Ulrich Lobe très remuant ne finira pas le match. Aboubakar Kwedou. Z, qui a pris la place de Loé au milieu intensifie le jeu vers l’avant. Niefang souffre. Mais résiste bien. Son jeune entraineur Severino Besuku Rondo donne de la voix.

Sa formation obéit tactiquement. Et prend de plus en plus d’espace au fur et à mesure que le match tire à sa fin. Du côté du staff technique de New Star, le spectre d’un but « assassin » plane. Ngongang va doubler à la 83è. L’exultation sera de courte durée.

4 minutes après,  Salif Diarra va réduire la marque, sur un coup de tête rageur en faveur de Niefang, et ainsi entretenir l’espoir d’un meilleur résultat à domicile dans deux semaines. Ce but, pris à la dernière minute, pourrait réveiller les « vieux démons  tchadiens» et coûter cher à New Star en terre guinéenne.

Views All Time
Views All Time
76
Views Today
Views Today
3

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des