Auteur : RAPHAEL MBIELE HAPPI

SOMMET EXECUTIF DE LA FIFA EN MAURITANIE

Le sommet exécutif de la Fifa qui a réunit le gotha des dirigeants du football le 18 février 2018 à Nouakchott, en bonne place figure le président de la Fifa Gianni Infantino , Ahmad Ahmad le président de la CAF et les présidents et secrétaires généraux du football de l’Afrique centrale et de l’ouest et d’autres continents dont la Concacaf.

Le président Ahmed Ould Yahya de la FFRIM s’est dit satisfait de l’honneur que la FIFA a rendu à son pays en choisissant la Mauritanie et réitère qu’ils vont continuer de travailler car la FIFA a choisi la Mauritanie pour abriter un séminaire sur le développement  au mois de Mars 2018 ce qui est marque de confiance de la part de la FIFA.

Ce Sommet de la FIFA était l’occasion pour elle de recevoir les points de vue des fédérations sur des propositions faite à ces derniers, dont les résolutions seront prises lors du conseil de la FIFA au mois de mars prochain ou pendant le congrès de la FIFA au mois de juin.

C’est un des objectifs de la nouvelle gouvernance de la FIFA qui veut parler, et écouter toutes les fédérations membres avant de prendre une décision.

Mais qu’est-ce qui a été vraiment discuté ?

Pendant ce sommet il a été question du futur des compétitions des jeunes filles comme garçons, les fédérations sont d’accord qu’il faudrait augmenter le nombre de participants aux coupes du monde féminines on pourra passer dans les années futures de 16 à 24 équipes pour la coupe du monde féminine.

Les fédérations pensent qu’ils faillent organiser des compétitions des jeunes tous les ans au lieu de le faire tous les deux ans comme c’est actuellement le cas.

Au cours de ce congrès l’idée de supprimer la coupe du monde U-17 qui pourrait devenir la coupe du monde U-18 ou U-19 c’est un sujet en cours de discussion.

La FIFA compte révolutionner la coupe du monde féminine elle va désormais s’appeler Ligue Mondiale du Football Féminin qui permettra à toute les fédérations de participer, et cela encouragera davantage les fédérations à investir dans le football féminin.

Le nouveau programme de développement de la FIFA « Programme Foward » a aussi occupé une bonne place dans ce congrès.

Le système des transferts, le calendrier des matchs internationaux et l’éligibilité des joueurs qui ont la double nationalité ont été aussi les sujets abordés lors de ce congrès.

Un sommet très bien organisé par la fédération de football de la république islamique de Mauritanie (FFRIM) qui n’a pas lésiné sur les moyens et qui à vue la présence d’une vingtaine de journalistes, photographes confondus.

Le président Gianni Infantino mis le cap sur le Nigeria 🇳🇬 et la Tanzanie 🇹🇿 où se tiendront d’autres sommets de La FIFA.

Source, AFU

Happi Raphaël

3 EME JOURNEE MTN ELITE ONE

La 3ème   journée du championnat MTN élite one s’est partiellement jouée sur le territoire avec des résultats diverses, à Buéa où les Mangwa boys de Bouda recevaient la Colombe du Nja a donné un score final de 0  but partout, dans l’antre du CENAJES, l’aigle royal de la Ménoua et Union sportive de Douala se sont séparé sur un score de parité et vierge, à Mélong, le stade renard s’est fait surprendre par Yong sport academy de Bamenda 0 but contre 1, à Limbe, les astres de Douala qui recevait Feutcheu Djiko de Bandjoun 1 – 1 , à Yaoundé : AS Fortuna le nouveau promu en élite one bat le malheureux finaliste de la coupe du Cameroun 2017 UMS de Loum par 2 buts à 1. Dragon de Yaoundé 1 – Fovu de Baham 2 (un promu). Yaoundé Foot (un promu) 1 – Unisport du Haut Nkam 0. A Garoua, Coton sport de Garoua  4 – Apejes de Nfou 4.

Le match New stars de Douala contre Eding FC de la Lékié reporté à une date ultérieure pour cause de l’absence de new stars de Douala en déplacement en Guinée Equatoriale pour le match retour des éliminatoires de la coupe de la confédération contre Deportivo Mogomo à Bata.

 Au court de cette journée, 18 buts ont été marqués, donc 8 pour le seul match de Garoua entre le coton sport et Apejes de Nfou, 3 matchs nuls et 5 victoires.

Il est à rappeler que les clubs de Douala (Union de Douala, New Stars de Douala, les Astres de Douala) livreront leurs matchs dans le Sud Ouest (Limbe et Buéa) en raison des travaux de réfection des infrastructures pour la CAN 2019, le stade omnisports de Bépanda sera donc fermé. De même que les clubs Bamboutos de Bouda, Feutcheu Djiko de Bandjoun qui ont obtenu l’autorisation de la LFPC pour délocaliser leur siège pour Douala.

 

Happi Raphaël

L’HONNEUR DU FOOTBALL CAMEROUN SAUVE PAR LES LIONNES U 17 QUI SE QUALIFIENT POUR LE MONDIAL 2018 EN URUGUAY

La bête noire du football camerounais est tombée hier après midi au stade Amadou Ahidjo, les lionnes U 17 ont éliminées l’équipe des Aigles U 17 du Nigéria pour le dernier tour qualificatif de la coupe du monde Uruguay 2018 du 13 novembre au 1er décembre 2018, brisant ainsi le signe indien avec cette équipe qui nous donne constamment du fil à tordre, déjà leurs ainées nous ont arrachées la coupe féminine d’Afrique des nation en 2016 toujours au stade Amadou Ahidjo, et les lions indomptables A seront absent à la coupe du monde Russie 2018, toujours l’œuvre des aigles du Nigéria, pourtant champion d’Afrique 2017.

Les lionnes U 17 se qualifient à l’issue du second math contre cette équipe du Nigéria, ayant fait 2 buts partout au match aller au Nigéria, et 1 but partout à yaoundé.

Les lionnes ont ouvert la marque à la 16ème minute du jeu par l’entremise de Kameni, et le Nigéria rétabli l’ordre à la 79ème minute, mais sur l’ensemble des deux matchs, c’est bien le Cameroun qui se qualifie en faveur du plus grand nombre de but marqué à l’extérieur.

 Le publique de Yaoundé, venu nombreux pour ce match et de surcroit féminin des moins de 17 ans a eu trop de frayeur de peur de rater cette qualification, surtout face au Nigéria, jusqu’au coup de sifflet finale, aucune des deux équipes n’ayant gagnés, mais le Cameroun se qualifiant tout de même.

Se serra pour la 2ème fois que les lionnes U 17 participent à la phase finale de la coupe du monde après la 1ère participation des lionnes à celle organisée en Jordanie, s’est la maigre récolte du football camerounais cette saison où les lions A ont ratés la qualification pour la phase finale de la coupe du monde Russie 2018, et les lionnes juniors ayant aussi ratés la qualification pour la phase finale de la coupe du monde France 2018, l’honneur de l’Afrique en miniature est ainsi sauvée par la jeunesse, pourtant sans un championnat où elles évoluent, c’est dire que pour un exploit, s’en est vraiment un.    

 

 

Happi Raphaël

MTN élite one, 2 ème journée

Scores 2eme journée Mtn Elite One

Yosa-Btos  0-0                                                        Fov-Yafoot  1-0                                                      Feutcheu-fortuna 1-0                           Unisport-Dragon  1-1                                Ums-Aigle de Dschang 2-0                             Colombe-Coton 0-1                                             Apejes – Astres 1-2                              Eding-stade Renard 1-0

Usd-new stars à une date ultérieure, à cause du déplacement de new stars pour la Guinée équatoriale où il joue le match retour des préliminaires de la coupe de la CAF

Classement provisoire de la 2éme journée MTN élite one

 

Equipes     joués|Pts

1- feutcheu    02 | 06

2- Bamboutos          02 | 04

3-  Unisport   02 | 04

4- fovu de Baham    02 | 04

5-  Coton     02 | 04

6-  Dragon        02 | 04

7-  Stade Renard     02 | 03

8-  UMS         02 | 03

9-  Astres      01 | 03

10- Eding       01 | 03

11- Yosa        02 | 02

12- yafoot     02 | 01

13- New star     00 | 00

14- Colombe     01 | 00

15- Apejes   02 | 00

16- Union 01 | 00

17- Fortuna       02 | 00

18- Aigle 02 | 00

Happi Raphaël

1XBET, SPONSOR DE L’UNION SPORTIVE DE DOUALA

La presse était conviée ce matin 15 février 2018 au siège de l’union sportive de Douala à Dogbong, quartier de Douala. Après les civilités d’usage, Erve Kemgné, the master of cérémony introduit le président du conseil d’administration de l’union sportive de Douala M. Franck Happi présente les vœux de tout USD à la presse, souhaite que la collaboration soit meilleure que l’an passé entre la presse et USD.  L’objectif de cette rencontre c’est la signature du protocole de partenariat avec un nouveau sponsor, il s’agit de 1XBET, une société basée en Russie, qui est déjà sponsor de la CAF, vous l’aurez découvert pendant le CHAN 2018 au royaume chérifien. Elle vient augmenter le nombre de partenaire, car nous avons City Sport notre équipementier, Hisens qui est aussi sponsor de la FIFA et qui sera présente en coupe du monde, elle était déjà à la coupe des confédérations Russie 2017. Nous avons aussi des media partenaires, tel RSI, Press sport, Bepanda Info et aussi une nouveauté dans la communication apportée par la partenariat avec zonefoot qui à développé l’application USD qui permettra  de suivre toutes les informations de l’union de Douala en temps réel à partir de votre portable à tout moment. Donc il suffira de se rendre sur Google playstore, télécharger l’application USD sur votre mobile. Toutes ces actions sont de petits pas qui nous voulons mettre dans la professionnalisation qui n’est pas facile.  Ils ya aussi des fournisseurs tels  Noblesse voyage pour nos déplacements, Golden city pour hébergement. Il est à noté qu’il n’est pas évident de décrocher de tel contrat, car au regard de nos résultats de l’année dernière, si on obtient la confidence d’un tel sponsor, ça signifie qu’il y a un travail de fond qui est fait, qui pourra éventuellement payer cette année ou l’année d’après.  

Happi Raphaël

REAL – PSG, affiche des 8ème

Les férus du foot avaient toute l’attention braquée hier 14 février au stade Santiago Bernabeu pour le top match de la 8ème de finale aller de la champions league européen entre le Réal de Madrid et le Paris Saint Germain.

A l’entame, la pression madrilène était bien forte, mais Paris n’étant pas venu en victime résigné, tient le coup et ouvre le score par Adrien Rabiot à la 33ème minute après une passe de talon de Neymar. Le jeu s’est alors stabilisé jusqu’à la 45ème minute quand le Real a trouvé la faille à son tour en bénéficiant d’un penalty accordé à Toni Kroos, accroché à hauteur d’épaule par Giovani Lo Celso, Cristiano Ronaldo rétabli l’équilibre pour le Real.

 La deuxième partie du match aussi bien équilibrée, chacune des deux équipes ayant eu des possibilités de saler l’adition. Paris a eu de nombreux occasions de prendre l’avantage, mais c’est plutôt le charismatique Zinedine Zidane dans les 10 dernières minutes qui procède à des remplacements payant, et  l’inévitable Ronaldo double 83ème, Marcelo, à la 86ème minute marque le 3ème but du Réal de Madrid pour un score final de 3 – 1 en faveur du Réal de Madrid.

Le Paris Saint Germain aura-t-il les moyens pour la remontada le 6 mars prochain ? C’est à cette équation que Al-Khelaïfi, le président du club et Unai Emery l’entraineur cherchent des solutions.

Fiche technique :                                                                                                                                            À Madrid (Santiago Bernabéu) : Real Madrid bat PSG 3 à 1 (1-1) 
Spectateurs : 78.158 
Temps : frais et dégagé 
Pelouse : en bon état 
Eclairage : bon 
Possession de balle : 
Real Madrid : 51 % 
PSG : 49 % 
Buts : 
Real Madrid : Cristiano Ronaldo (45 s.p., 83), Marcelo (86) 
PSG : Rabiot (33) 
Avertissements : 
Real Madrid: Isco (32), Nacho (78) 
PSG: Neymar (14), Lo Celso (25), Rabiot (64), Meunier (90) 
Les équipes : 
Real Madrid : Navas – Nacho, Varane, Ramos (cap), Marcelo – Modric, Casemiro (Lucas 79), Isco (Asensio Willemsen 79), Kroos – Benzema (Bale 68), Cristiano Ronaldo 
Entraîneur : Zinédine Zidane 
PSG : Areola – Dani Alves, Marquinhos (cap), Kimpembe, Berchiche – Rabiot, Lo Celso (Draxler 84), Verratti – Kylian Mbappé, Cavani (Meunier 66), Neymar 
Entraîneur: Unai Emery

Happi Raphaël

Communiqué Final de la Réunion de entre les Membres du Comité de Normalisation, les présidents des Ligues Régionales de Footbal et les présidents des associations des clubs

Le Mardi 13 févier 2018, s’est tenue au siège de la FECAFOOT, une réunion de concertation entre les membres du Comité de Normalisation, les Présidents des Ligues Régionales de football et les Présidents des associations des clubs de football (ACFAC et UCCAF).

 

A l’ordre du jour figuraient les points suivants :

 

Mot de bienvenue du Président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT ;

 

Point sur le démarrage des championnats amateurs de la saison 2017/2018 ;

 

Relations entre les ligues et la FECAFOOT ;

 

Divers ;

 

Recommandations du Président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT.

 

Après des échanges intenses et enrichissants, les résolutions suivantes ont été prises à l’unanimité des participants :

 

1ère résolution : La FECAFOOT attribue à chaque club de football amateur pour la saison sportive 2017/2018, une affiliation et 18 licences de joueurs gratuites.

 

 2ème résolution : Le nombre de clubs par ligue régionale, départementale et d’arrondissement doit respecter les textes en vigueur.

 

3ème résolution : Il est octroyé aux ligues régionales, départementales et d’arrondissement, 200 ballons de compétition.

 

4ème résolution : Un appel d’offres sera lancé par la FECAFOOT pour engager une société d’assurance de premier rang auprès de laquelle devront être assurés les joueurs. La FECAFOOT veillera à ce que les circuits d’indemnisation soient simplifiés.

 

5ème résolution : Tous les championnats amateurs devront être achevés au plus tard le 15 août 2018.

 

6ème résolution : La procédure des transferts des joueurs des clubs de football amateur vers les clubs de football professionnel ainsi que les modalités desdits transferts devront être faits conformément aux textes en vigueur à la FECAFOOT. La FECAFOOT y veillera.

 

7ème résolution : Le recours systématique au dialogue pour tout conflit, malentendu ou autres problèmes éventuels entre la FECAFOOT et ses différents démembrements.

 

La réunion de concertation a pris fin à 15 heures 20 minutes.

 

Fait à Yaoundé, le 13 Février 2018

Ont pris part à la réunion de concertation les personnes suivantes :

Me. HAPPI DIEUDONNE

Me. AMBOMO MARCELLE DENISE                         

MAURICE SAMUEL BELLET EDIMO

NJOMO KAMDEM KEVIN

OUMAROU ABDOU

LEA EYOUM CHARLES

ABBO MOHAMADOU

BOUBAKARI BELLO

BALOCK JOHN

FORTIBUI HILARY

FEUTCHEU JOSEPH

ESSOUFOU JOSEPH

ABOUBAKAR ALIM KONATE

BALLA ONGOLO HENRI CLAUDE

ASSAMBA LUC

MARTIN ETONGE

Happi Raphaël

2018 : ANNEE DU MAROC

Il y a longtemps que le football marocain est dans la disette, 20 ans exactement. L’année 2018 restera mémorable pour le royaume chérifien, car c’est en cette année que le signe indien s’est brisé, d’abord en se qualifiant pour la coupe du monde Russie 2018, et comme le bonheur est contagieux, les joueurs locaux ont remporté la finale du CHAN 2018. C’est la toute première fois que le pays organisateur le remporte en 5 éditions, après celle de 2009 en Cote d’Ivoire, du Soudan en 2011, de l’Afrique du Sud en 2014 et du Rwanda en 2016. Les sud-africains et les ivoiriens avaient été éliminé au tour de poule dans leur pays.

 La particularité du Maroc est qu’il n’avait été désigné qu’en septembre, c’est-à-dire juste 4 mois avant le début, après l’incapacité du Kenya de l’organiser.

Des 5 pays africains qualifiés pour la coupe du monde Russie 2018, l’Egypte, le Sénégal et la Tunisie n’avaient pu se qualifier. Le Maroc et le Nigéria ont justifiés leur meilleure performance du fait d’être les meilleurs parmi les16 pays présent en terre chérifienne pour ce CHAN, et le Maroc démontre sa suprématie en battant le Nigéria en finale par 4 buts à 0.  

 Bien que pas qualifié pour la coupe du monde 2018 en Russie, certains ténors du football africains, en locurence le Cameroun et la Cote d’Ivoire n’ont pas pu faire respecter leur expérience, en rentrant au 1er tour avec  seulement 1 point au compteur, pire encore, la Cote d’Ivoire n’ayant marqué aucun but.

 Par contre, les chevaliers de la méditerranée (Libye) à fait mentir les pronostiques, car avec les difficiles conditions de préparation de la sélection, ils ont réalisé un parcours brillant en atteignant les demi-finales, battus par le Nigeria 1 but à 0. C‘est cette Libye qui avait remportée la 3ème édition en 2014 sur la terre Sud Africaine face au Ghana à Cape town. Dans la “petite finale”, ils ont ensuite été battus par un autre invité surprise, le Soudan. A signaler également les bons parcours de la Namibie, quart de finaliste pour sa première participation, et du Congo, tombeur de la RD Congo, tenante du titre de la 4ème édition au Rwanda en 2016, en qualifications, et quart de finaliste au Maroc.

 La révélation de ce tournoi est Ayoub El Kaabi , l’attaquant de 24 ans évoluant dans le club Renaissance Sportive de Berkane au Maroc. Il a inscrit neuf buts en six matches – avec deux doublés et un triplé en phase de groupes, un but en quart de finale et un autre en finale – terminant meilleur buteur et meilleur joueur du CHAN 2018. Si Hervé Renard, qui a suivi attentivement les performances de l’équipe dirigée par Jamal Sellami, l’inclut dans la liste des heureux élus pour Russie 2018 il pourra montrer au yeux du monde ce qu’il sait bien faire: marquer des  buts.

Quelques chiffres 

– Le Maroc a décroché 5 victoires et un nul en 6 rencontres, pour 16 buts marqués et
2 encaissés
– Le palmarès : RD Congo (2009), Tunisie (2011), Libye (2014), RD Congo (2016), Maroc (2018)
– Meilleurs buteurs : Ayoub El Kaabi (Maroc) : 9 buts ; Augustine Kabaso Mulenga (Zambie) et Abrahim Taher Saeid (Libye) :
3 buts

Raphaël Happi

ASSEMBLEE GENERALE CAF

L’assemblée générale de la CAF se tiendra ce vendredi 3 février 2018 à Casablanca, au cours de celle-ci, il y a quatre postes à pourvoir parmi les membres du comité exécutif, dans les zones :

  • Zone nord : (Egypte, Libye, Maroc, Tunisie)

Membre sortant :           Tarek Bouchamaoui de la Tunisie

Candidat :                           Jamal el Jaafri de la Libye

  • Zone Ouest A : (Cap Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Sénégal)

Membre sortant : Almamy Kabele Camara de la Guinée

Candidat : Augustin Senghor du Sénégal

  • Zone Ouest B : (Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Niger, Nigeria, Togo)

Membre sortant : Kwesi Nyantakyi du ghana

Candidat : Sita Sangare du Burkina Faso

  • Zone centrale : (Cameroun, Gabon, Congo, Centrafrique, Tchad, Sao Tome et principe, RD Congo, guinée Equatoriale)
  • Membre sortant : Constant Omaric Selamani de la RD Congo
  • Candidats : Patrice Edouard Ngaissona de la république centrafricaine, Pierre Alain Mounguengui du Gabon.

La bataille n’est en fait qu’en Afrique centrale pour la représentation de la Zone 4 entre le Gabon et la République, car partout ailleurs, il n’y a qu’un seul candidat.

Pierre Allain Mounguengui du Gabon fait valoir son expérience dans le football du haut niveau avec une vingtaine d’années comme arbitre international, instructeur des arbitres CAF, secrétaire général adjoint et secrétaire général de la fédération gabonaise de football, membre du comité d’organisation des CAN 2012 et 2017, et président de la fédération de football du Gabon.

Quant à Patrice Edouard Ngaissona, il clame sa grande expérience de gestion de sport au niveau gouvernemental en tant qu’ancien ministre de sport de la Centrafrique, la renaissance des compétitions au niveau de l’UNIFAC (union des fédérations d’Afrique centrale) puisqu’il en est le nouveau président.

Chaque candidat propose de relever le niveau du football dans la sous-région, le développement du football féminin et du football jeune, pour qu’enfin, les équipes de la sous-région se retrouvent au haut niveau dans les compétitions.

Demain, les membres de l’assemblée générale décideront de celui qui remplacera M. Constant Omaric à ce poste

Happi Raphaël à Casablanca

 

LA MAROC EN FINAL DU CHAN 2018

La 1ère demi finale programmée au complexe MOHAMED V de Casablanca entre le pays organisateur le Maroc et son voisin magrébin la Libye est sous la supervision du central JANNY SIKAZWE de la Zambie, assisté de ELVIS GUY NOUPOUE NGUEGOUE du Cameroun et ARSENIO CHADREQUE MARINGULA du Mozambique.

A 16h30 exactement, le coup de sifflet du central sonne le début des hostilités, les 22 acteurs se mettent résolument dans la bataille, chacune des 2 équipes voulant prendre ses marques. Le jeu bien équilibré démontre le nivèlement de niveau vers le haut, les libyens produisant un spectacle digne de grand match.

La pause intervient sur le score de zéro but partout. La reprise sur les chapeaux de roues met le public venu nombreux ce jour au stade Mohamed V de Casablanca au regret de n’avoir pas répondu présent depuis le début de cette compétition, et leur joie fut comble à la 73ème minute quand AYOUB EL KAABI N* 9 marque le 1er but du Maroc.

Les libyens ne se considérant pas en victimes résignés redoublent les efforts et égalisent à la 85ème minute par l’entremise du joueur N* 17 ABDULRHMN RAMADHAN KHALIFA sociétaire du club libyen AHLY de Tripoli, c’est sur ce score de 1 but partout que l’arbitre central Janny Sikazwe met fin à cette partie.

La prolongation, identique au match, le 12ème joueur entre en jeu, pousse son équipe vers la qualification et sur une balle de corner de la gauche vers la droite libyenne, la défense sur une grosse hésitation laisse le cuir à la portée de AYOUB EL KAABI N* 9 du club renaissance sportif de Berka qui, sans difficulté aucune, place le ballon au fond du filet libyen pour le 2ème  but marocain à la 104ème minute de jeu. La tension s’observe, et sur une faute dans la surface de réparation libyenne après la 2ème mi- temps, donne un penalty pour le 3ème et dernier but marocain par le N* 10 WALID EL KARTI du WAC de Casablanca.

Happi Raphaël à Casablanca